GUIDE CANIN-mai 2018-nova-5km-1

La complicité de l’humain et de son chien

Samedi, le 12 mai, Nova ma fusée eurohound et moi avons participé au canicross 5km à l’évènement de Guide Canin à St-Lazarre. Un 5 heures de route ( Aller-retour) qui en valait la peine!!! L’endroit est absolument incroyable pour les chiens! C’est une merveille qui se cache parmi les arbres matures et où on y trouve de multiples sentiers en terre battue.

La communauté des sports tractés canins est vraiment incroyable. Au-delà de l’aspect de la course, les participants sont de très belles personnes. Pour ma part, je participe quasi exclusivement au canicross et les athlètes féminines qui y participent sont accueillantes, souriantes, ouvertes d’esprit et il est agréable d’échanger sur différents sujets canins et humains.

Si vous avez peur et que vous êtes inquiets de participer à un évènement canin pour la première fois, rassurez-vous! La communauté peut se comparer à une grande équipe qui est là pour s’entraider. 😉 Il faut vouloir s’engager et s’intéresser aux gens pour vivre cette belle expérience.

J’ai trouvé émouvant cette fin de semaine de voir des gens que j’accompagne dans leur alimentation et leur mode de vie à avoir du plaisir et à performer selon leurs objectifs et leurs attentes. Bref, c’est touchant et très motivant  de voir le progrès des gens qui sont proactifs pour leur santé et leur vitalité. Et vous, l’êtes-vous? 😉

Pour ma part, Nova et moi avons fait une excellente course. Nova aura tout juste 2 ans et c’est une chienne absolument incroyable. Elle est très déterminée, persévérante et je sens qu’elle travaille en équipe avec moi. Aussi, je suis beaucoup plus détendue lorsque je participe à une course, car mon objectif n’est plus la finalité.

Avant, même si je voulais me calmer je ressentais une grosse boule de stress au niveau du plexus solaire ( estomac/coeur) . Depuis le printemps 2018, j’ai cheminé beaucoup sur la gestion du stress et j’ai réglé beaucoup de blessures intérieures. D’ailleurs, je remercie Steve Dallaire, coach de vie pour son accompagnement dans cet aspect de ma vie. 🙂 Cela me fait prendre encore plus conscience qu’il faut avoir une approche globale/holistique pour optimiser la qualité de sa vie. 🙂
( environnement, alimentation, spiritualité, émotions, activité physique, sommeil, etc.)

Bref, samedi dernier Nova et moi avons fait une course de canicross absolument superbe. Nous avons travaillé très fort toutes les deux en ayant du plaisir!

Au final, nous avons fait un temps de 16 minutes 8 secondes et nous avons monté sur la première marche du podium 5km-canicross-femme.

Peu importe la finalité, l’essentiel est d’apprécier le parcours, et ce, dans tous les aspects de notre vie. Ainsi, les finalités deviennent un complément à l’accomplissement et aux expériences vécues.

 

Mangez-vous stressée, pressée et seule?

  1. Mangez-vous régulièrement en solo ?

    Source: Istock

  2. Êtes-vous souvent en train de manger à la hâte ?

    Source photo: new gate clock

  3. Êtes-vous présent quand vous mangez ou bien vous regardez vos écrans en même temps ?

Source photo: inspiredhealthcoach

Je l’avoue ! Pour ma part, je dois améliorer le point #3.
Il m’arrive de manger devant mon écran d’ordinateur pour «optimiser» mon temps.

 

Source photo: Odyssey

Optimiser?

Ah oui ?

Vraiment ?

C’est la première pensée qui me vient à l’esprit lorsque je veux avancer des projets. J’utilise cette justification lorsque que je ne n’accorde pas de répit au moment de me nourrir.

source photo: vector stock

Pourtant, il est important d’être présent mentalement et de prendre son temps lorsque l’on s’alimente. En étant présents au moment du repas, nous calmons notre système sympathique qui est en lien avec la productivité et le stress ( mode: Action!)

Du coup, le système parasympathique qui est impliqué dans les fonctions digestives et un état de calme prend le relais.

Source: Your zen life

 

Cependant, si nous sommes toujours «pressés» et occupés mentalement pendant le repas, notre système sympathique reste activé et notre corps se concentre très PEU sur la digestion.

source photo:naturalnews

 

Tout comme l’entraînement, il est essentiel de se permettre des temps de repos mentaux dans la journée et le moment du repas en fait partie ! Si nous prenons un temps de repos seulement en fin de journée, notre corps se fatigue beaucoup plus, car il accumule cette fatigue en plus d’une moins bonne digestion.
( Ex. manquer de focus, difficulté de concentration, mauvaise digestion, baisse d’énergie, stress…)

Le fait de partager un repas avec des gens que l’on apprécie et/ou dans un endroit que l’on aime dans lequel il y a des gens avec une belle énergie favorise le système parasympathique ( digestion, réduction du stress) et calme le système sympathique.

Aussi,  lorsque vous êtes au travail le simple fait de fermer son cellulaire, son ordinateur, sa montre intelligente… et d’aller manger ailleurs que dans son bureau est déjà une excellente façon de «déconnecter» le mental.

Pourquoi ne pas aller manger à l’extérieur dans un parc tout près ?
( Environnement paisible)

Source photo: Vert-tige arboriculture

Le simple fait de sortir de son environnement de travail  permet de se calmer et de manger en pleine conscience.

En aidant notre corps à activer le système parasympathique au moment du repas, nous permettons une meilleure digestion, une meilleure assimilation et une meilleure absorption des nutriments de nos aliments et une diminution du stress.

Notre système nerveux central prend une pause et il peut se régénérer pendant ce moment pour reprendre l’action après ce moment précieux.

source photo: Opt-out revolutionary

Bref, peu importe nos choix en lien avec notre mode de vie, nous(humain) sommes excellents pour justifier des comportements qui ne nous aident pas dans notre santé, notre vitalité et notre qualité de vie à cout, à moyen et à long terme au nom de la productivité et de l’efficacité!

(Comme, je peux le faire parfois pour moi-même !)

À partir d’aujourd’hui, je prends le temps. Et vous ?

Gratitude-Marie-Soleil-naturopathe

Gratitude-

Merci à tous ceux et celles qui ont croisé mon chemin et qui m’ont permis de grandir & d’apprendre grâce à vos partages, vos expériences et des beaux moments en votre compagnie.

Ce n’est pas toujours sur le coup que l’on perçoit l’impact puissant d’une rencontre.

Je crois que c’est les effets cumulés de nos choix et de nos actions en lien avec ce qui nous entoure ( environnement) qui nous permettent de nous propulser en tant qu’individu unique!

Que faites-vous avec l’environnement que vous avez choisi?

 

Ce n’est pas tant la quantité, mais la qualité des gens qui nous entourent qui nous aide à grandir & à devenir aussi une lumière pour le chemin d’autrui.

 

Sensibilité

Êtes-vous sensibles?

Êtes-vous sensibles?

 

Lorsqu’ils sont motivés, vous devenez motivée et excitée!
Lorsqu’ils sont heureux, vous êtes dans un état de bonheur pur et de légèreté!
Lorsqu’ils sont tristes, vous ressentez de la tristesse et une baisse d’énergie.
Lorsqu’ils sont en colère, vous ressentez de la frustration.
Lorsqu’ils sont stressés, vous devenez anxieuse.

Avez-vous l’impression parfois de ressentir une émotion négative et vous ne comprenez même pas pourquoi vous êtes dans cet état? Cette émotion n’est peut-être pas la vôtre!

Vous avez probablement une sensibilité qui vous permet de ressentir ce que les gens ressentent. Cette sensation peut être physique ( Ex. boule dans l’estomac, tension au niveau de la mâchoire, baisse d’énergie …) ou même modifier votre état mental ( Ex. Être plus négative).

Récemment, j’ai pris conscience d’une force que je possède et que plusieurs individus ont: l ‘hypersensibilité.
Cette caractéristique peut être une force si nous sommes à l’écoute de nos besoins et si nous restons dans l’empathie.

Elle peut devenir nuisible si nous ne sommes pas à l’écoute de nos besoins et que nous mélangeons nos ressentis personnels avec ceux des autres!

Lorsqu’une émotion est ressentie, il faut être attentif et il faut se demander si cette émotion nous appartient ou si elle provient de la colère de la personne qui est près de nous. Ce peut même être une personne qui est près de vous dans une salle d’attente!

Lorsque l’on prend conscience que nous pouvons ressentir l’état des gens, il est beaucoup plus facile d’être léger intérieurement. En effet, nous prenons conscience qu’il y a une différence entre ce qui nous appartient et ce que nous pouvons capter des énergies de notre environnement.

Il faut prendre soin de ce qui nous appartient et laisser glisser et sortir ce qui ne nous appartient pas. Dans ce cas-ci, c’est l’expérience personnelle de la personne et non la vôtre! Pour ma pars, j’ai intégré des moments de méditation pour me calmer. En étant calme intérieurement, il est plus facile pour moi de démystifier ce qui m’appartient & ce qui ne m’appartient pas. Si je ne prends pas de moment pour faire cette détente intérieure, j’ai encore trop de difficulté à faire la distinction entre les deux!

En prenant conscience de cette force que vous avez, vous pourrez vous épanouir davantage. Les blocages qui étaient provoqués par les émotions des autres sur vous vont s’estompés.